N'être au monde - Huile sur toile     30x25     2017 
Actuellement exposée au MASC 
Musée de l'Abbaye de Sainte-Croix des Sables-d'Olonnes (85)

S’ouvrir sur l’infini des paysages et pénétrer dans l’intimité d’un territoire inconnu, 
grimper à l’assaut des nuages sur les landes solitaires, s’enivrer d’humus 
et de vent d’herbes, sous le tumulte des ciels contrastés




« Les chemins de mémoire en quête de lumière »
La poésie et la musique m’ont  toujours accompagnée,  elles sont source de tout, elles concentrent autant de perles sonores que d’images murmurées, comme des fragments d’instants effleurés… Sur ce chemin, je tente de me rapprocher de la beauté originelle que la nature nous offre, et ainsi la célébrer... Comment peindre le silence, quelle est cette lumière si fascinante qui m’obsède… M’interroger sur notre passage, notre destinée d'homme, notre « Avant ou après » ce passage entre deux rives  ...  Un "Au commencement", un « Au-delà »…
Et si nous remontions dans la trace de notre mémoire comme une survivance, à travers les âges et le temps, et si nous nous souvenions de ces paysages du commencement ? Où ni hommes ni traces de civilisations sont décelables, cette absence devient le moyen de transmettre une présence : celle du passé. Peindre ces vastes paysages, vides, que seul l’air et le vent semblent combler.  Des eaux de rivières et d’air chaud, humide, doux et ces parfums de terre qui résonnent, transpirent jusque dans mon cœur, sous ma peau, sous la voûte de mon crane, remonter, retrouver la source, chemins de mémoire…  Se laisser partir dans ce voyage intérieur où tout semble originel.

Obsessions 
Le temps, La lumière, les chemins, les ombres, la mémoire, le silence, la nuit, les tensions, le mystère . .                                                                                                                                                             
Elsa Gurrieri 2018